Pompe immergée 

La pompe immergée est obligatoire pour les aspirations supérieures à 7 mètres de profondeur.

Elle comprend la pompe de puits et la pompe de forage. Elle est surtout utilisée pour alimenter des réservoirs d’eau ou des groupes de surpression, ainsi que pour l’arrosage des jardins. 

Elles sont multicellulaires, contrairement à certaines pompes de surface. La pompe immergée constitue donc un investissement durable.

Totalement sous l'eau, au fond de votre puits, elle est pratiquement inaudible et limite le risque de gel.

Elle fonctionne par refoulement, contrairement à la pompe de surface fonctionnant par aspiration.

Affiner ma recherche

Prix

Tranche 13 - 3999 €

Diamètre de la pompe

Pré-équipé

Nos produits phare

Nos categories

Un investissement durable pour une économie d'eau !

Votre facture d'eau augmente sans cesse et vous ne savez pas comment la réduire ? Rien de plus simple. Investissez dans une pompe immergée afin de puiser l'eau qui se trouve sous vos pieds ! De l'eau gratuite se trouve dans un étang,une source, un puits ou encore une cuve de récupération de l'eau de pluie. Il vous suffit d'acheter la pompe adéquate afin de capturer cette eau souterraine.  

La pompe immergée, totalement étanche, permet de puiser l'eau en profondeur. Grâce à la pression élevée qu'elle génère, la pompe immergée permet d'alimenter votre réseau d'arrosage ou d'irrigation, mais aussi votre maison !

 

Un dispositif robuste de puisage d'eau à plus de 8 mètres de profondeur

La pompe immergée est une pompe de forage ou pompe de puits. Un des critères de choix d'une pompe immergée est la profondeur de la réserve à pomper. Alors que la pompe de surface a une profondeur d'aspiration maximale de 7 mètres, la pompe immergée peut descendre bien au delà des 8 mètres de profondeur.

La pompe immergée peut également être utilisée pour des puits moins profonds, lorsque la profondeur de l'eau se situe entre 4 et 7 mètres. Ce système de puisage en grande profondeur provient du fait que la pompe immergée fonctionne par refoulement, à la différence de la pompe de surface fonctionnant par aspiration. 

La pompe immergée est une pompe multicellulaire, c'est à dire équipée de plusieurs turbines centrifuges permettant une plus grande montée en pression. Sa longévité est ainsi supérieure à celle d'une pompe de surface souvent monocellulaire par exemple.

 

Une pompe performante, discrète et silencieuse

Cette pompe immergée, de forme tubulaire, est placée dans l'eau. Le bruit est ainsi largement amorti par l'eau ce qui rend la pompe quasi silencieuse. Le niveau sonore d'une pompe immergée est bien inférieur à celui d'une pompe de surface.

Sa position dans l'eau lui garantit discrétion mais aussi protection contre le risque de gel. 

Conçue pour être sous l'eau, elle est constituée de matériaux robustes empêchant tout risque de corrosion et garantissant une bonne résistance à l'usure. Elle est bien évidemment étanche. 

Immergée, le problème d'amorçage ne se pose plus. L'aspiration de l'eau se fait donc directement au niveau de la pompe. 

Fonctionnement de la pompe immergée

La pompe immergée est utile à l'irrigation ou à l'alimentation de votre foyer ou jardin, mais n'est pas une pompe de relevage. Elle ne peut pas évacuer des eaux lors d'inondation de votre cave par exemple.

La pompe couplée à un réservoir surpresseur, est idéale pour approvisionner en eau une maison ou un arrosage via sa propre réserve d'eau. Elle se compose d'un moteur, d'une transmission et d'une partie hydraulique transmettant la puissance du moteur à l'eau pour la faire circuler.

Le bas de la pompe possède une grille d'aspiration permettant d'aspirer l'eau directement dans le corps de la pompe. Puis cette eau propulsée dans des turbines, chemine à travers le raccord de refoulement pour aller vers la conduite de vidange et ainsi être évacuée

La pompe est dans l'eau et doit restée immergée. Cette condition est indispensable car le moteur est refroidi par l'eau. La pompe peut toutefois dépasser la surface de l'eau d'une dizaine de centimètres.

Il n'existe pas de système de refroidissement dans ce type de pompe. Le refroidissement s'effectue de façon totalement autonome. Pour cela, l'eau doit circuler le long du moteur.

Si le forage est petit, le refroidissement est aisé car l'eau passe sans problème entre la pompe et le tubage avant de ressortir au niveau de la crépine.

Par contre, si le forage est de plus grand diamètre, l'eau circule alors par convection autour du moteur. Pour un moteur de petite taille (jusqu'à 1.1 kW environ), le refroidissement de l'eau est correct. Par contre, si le moteur est plus gros, il est fortement conseillé de placer autour du moteur une chemise de refroidissement afin de forcer le passage de l'eau.

Concernant les pompes immergées qui seraient installées horizontalement, quelque soit leur puissance, il est conseillé de les équiper d'une chemise de refroidissement.

Totalement étanche, elle s'installe au fond d'un puits par exemple. L'aspiration de l'eau se faisant directement au niveau de la pompe, le problème d'amorçage n'existe plus ! 

 

Caractéristiques et avantages pompe immergée

- Forme tubulaire

- Multicellulaire donc durable dans le temps

- Totalement étanche

- Indispensable pour puiser l'eau à plus de 8 mètres de profondeur 

- Silencieuse, discrète

- Immergée donc évite les problèmes d'amorçage

- Bonne résistance à l'usure et la corrosion 

- Un entretien annuel facile est nécessaire (nettoyer la crépine et le clapet anti-retour) 

Comment choisir sa pompe immergée ?

Irrigalia vous propose de nombreux modèles de pompes immergées de grandes marques permettant de répondre à vos besoins. 

Il vous faut déterminer si vous avez besoin d'une pompe de forage ou d'une pompe de puits en fonction de votre installation. Certaines marques proposent néanmoins des pompes adaptées à la fois au forage et au puits ce qui simplifie le choix !

Afin de choisir la pompe adéquate, il vous suffit de prendre en compte quelques critères néanmoins importants :

- Le devenir de votre eau puisée: est ce pour arroser votre pelouse ? votre potager ? alimenter votre foyer ?

- Le débit maximal délivré par la pompe: Il est important de déterminer le débit que vous souhaitez obtenir au robinet ! L'idéal est de choisir une pompe dont le débit est égal au tiers de votre consommation journalière. 

- La Hauteur Manométrique Totale ( HMT): il s'agit de la pression totale que doit fournir votre pompe pour amener l'eau d'un point A (point le plus bas) à un point B (point le plus haut). Cette pression dépend des conditions d'aspiration et de refoulement. Elle s'exprime en mètre, mètre de colonne d'eau, en bar ou en kg/cm.

L'équation suivante permet de la calculer : HMT = Ha + Hr + Pc + Pu

Ha correspond à la Hauteur d'Aspiration, c'est à dire la hauteur entre la surface de l'eau et l'axe de la pompe. Ha est égale à zéro pour une pompe immergée

Hr est la Hauteur de Refoulement, c'est à dire le dénivelé de votre installation de pompage. Il s'agit du plus important consommateur de pression. Il correspond à la hauteur entre l'axe de la pompe et le point le plus haut du refoulement (le robinet le plus haut par exemple). 

Pc correspond aux pertes de charges. Il s'agit des pertes liés au transport de l'eau dans les tuyaux (environ 10% de pertes), au nombre de coudes ou de jonctions. En effet, il faut considérer tout ce que rencontre l'eau le long de la canalisation car plus le diamètre du tuyau est petit, plus les pertes de charge sont élevées

Pu est la pression utile souhaitée à l'ouverture des robinets. Plus votre installation comprend de sorties d'eau ( robinets, arroseurs, WC, douche...), plus la demande en pression utile augmente. On choisit cette valeur aux alentours de 2 ou 2.5 bar pour assure un bon fonctionnement de l'installation.